La vaillance de vivre ?

Du fond du coeur elle l'espère, du fond de l'âme il le faut, et le corps avec son vieux désir encore bien vivant supplie son amoureux d'accepter que son désir d'un homme passe par les mots les musiques les murmures les bruissements... Bref par l'excitation d'un moment dont la fin n'est pas programmée, un temps laissé à sa propre logique, un moment oui comme une bulle qui ne serait qu'à eux deux, jouissance de l'un de l'autre.

IMG_9455.jpg

Et que s'y glisse, mine de rien, en grande douceur et prudence ce qui les constitue de plus précieux...
Et s'il comprenait avec sa peau, son âme, sa musicalité, ses infinies ressources, son courage et sa ténacité
qu'il y a péril en ce qu'ils ont tous les 2 de meilleur : la vaillance de vivre.

Dance with me to the end of the night
— Leonard cohen